Logo LAAS-Carnot

Offres de recrutement et d’emploi au LAAS BOREAL 1.1.1

Stage

Visualisation du stage: STA583

Stage 2018-2019

E.BEDEL-PEREIRA

MPN

MNBT

Electronique organique, Diodes électroluminescentes

Etude des diodes électroluminescentes à base d’exciplexes

Contexte et objectifs

Dans le cadre du développement de nouvelles sources d’éclairage et d’affichage, les industriels se tournent de plus en plus vers des composants plus rentables tels que les diodes et les transistors électroluminescents organiques (OLEDs/OLETs). L’émergence de ces nouveaux types de composants présente un intérêt tout particulier pour les nouvelles générations de système d’affichage alliant, flexibilité, compacité et haute résolution de l’image. De nombreuses équipes travaillent à l’amélioration des composés existants afin de les utiliser dans des applications telles que les écrans tactiles. Les OLEDs actuelles présentent un rendement quantique interne de près de 100% grâce à l’utilisation d’émetteurs phosphorescents. Cependant, ces types d’émetteurs sont à base de métaux précieux, tels que le platine et l'iridium limitant les possibilités de parvenir à la commercialisation d’écran à bas coût. Pour réduire le coût de fabrication des dispositifs, l’une des voies actuellement étudiées est la mise en œuvre de la fluorescence retardée assistée thermiquement à partir de matériaux purement organiques. Parmi les technologies TADF, les exciplexes (formation d’états excités intermoléculaires) présentent un intérêt particulier dans la simplification de la structure des OLEDs et l’optimisation de leurs performances.

Le stage a pour objectif d’obtenir des OLEDs à base d’exciplexes à fluorescence retardée afin d’obtenir un rendement de fluorescence élevé. Il s’agira de caractériser divers composants par I-V, spectroscopie de fluorescence et électroluminescence. Par ailleurs, l’émission des exciplexes dépendant fortement de la présence d’un champ magnétique externe, la sensibilité au champ magnétique de cette émission sera également étudiée. L’analyse des résultats obtenus permettra de déterminer le composant optimal c’est-à-dire l’OLED présentant l’efficacité la plus élevée.

Mots clés : OLED, couches minces, TADF, exciplexes, magnétoconduction

Master

Possibilité d'indemnisation

1

1 à 6 mois

Pour obtenir des informations complémentaires, contactez le responsable à cette adresse: