Logo LAAS-Carnot

Offres de recrutement et d’emploi au LAAS BOREAL 1.1.1

Stage

Visualisation du stage: STA641

Stage 2019-2020

Y.PENCOLE, A.SUBIAS

DISCO

DO

Prédiction, motifs de faute, prédictabilité, model-checking

Prédiction et prédictabilité de motifs de fautes

Le développement d’approches de pronostic (ou prédiction) capables de prédire l’occurrence des fautes avant qu’elles ne se produisent constitue un thème de recherche important. Les approches développées s’accompagnent généralement d’analyse de prédictabilité qui permettent a priori pour un système donné de déterminer les conditions sous lesquelles les fautes peuvent être prédites avec certitude.

Le sujet de stage s’inscrit dans ce contexte et porte plus spécifiquement sur la  prédiction et la  prédictabilité dans les systèmes à événements discrets. Le problème dans les systèmes à événements discrets a été à l’origine défini en s’appuyant sur un modèle du système et un ensemble explicite d’événements de faute. Dans le cadre de ces travaux il s’agira de considérer le problème de la prédiction de motifs de fautes. Un motif de fautes étend la notion d’événements simples de faute en introduisant des comportements plus complexes. Un système peut en effet avoir un comportement de faute en raison d’une séquence d’événements spécifique c’est à dire un ordre particulier d’événements se produisant sur le système.  Au-delà des comportements de faute, les motifs peuvent modéliser également n’importe quel comportement normal d’intérêt ou comportement associé à des spécifications sur le système. Les motifs de comportement permettent en ce sens d’appréhender un large spectre de problèmes de prédictabilité : faute simple, faute multiple, fautes répétitives ... et plus globalement tout problème de prédiction d’un comportement d’intérêt (normal ou de faute).

Des travaux précédents se sont intéressés au problème du diagnostic de motifs de comportements mais également au problème de l’analyse de diagnosticabilité qui a pour but de déterminer si les comportements de fautes peuvent être diagnostiqués de façon certaine et en un temps fini, compte tenu des événements observables. Ces deux problèmes ont été posés en terme de concordance de séquence d’évolution (sequence matching) et une mise par une technique de model checking à l’aide de la boite à outils TINA (TIme petri Net Analyzer) a également été proposée. Les propriétés à vérifier par model checking sont exprimées par des formules de logique temporelle traduisant des problèmes d’atteignabilité.

L’objectif  de ce stage est de proposer des méthodes de prédiction des motifs de fautes et d’analyse de prédictabilité de motifs. En s’appuyant sur les travaux menées précédemment, il s’agira de formuler les problème dans le cadre des réseaux de Petri et d’exprimer formellement les propriétés de prédiction et de prédictabilité à vérifier sur le modèle du système et d’en proposer une mise en œuvre par Model Checking.

 

Licence

Possibilité d'indemnisation

1

5 à 6 mois

Pour obtenir des informations complémentaires, contactez le responsable à cette adresse: